Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


Ils se font débarquer d’urgence de l’avion pour s’être disputés à propos d’un siège incliné

Partagez
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95633
Age : 58
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Ils se font débarquer d’urgence de l’avion pour s’être disputés à propos d’un siège incliné

Message par Jean-pierre le Dim 31 Aoû - 22:57

CHICAGO – Deux passagers d’un vol intérieur aux États-Unis ont obligé un avion à se poser en urgence en cours de route, parce qu’ils s’étaient chamaillés au sujet de l’inclinaison d’un siège. Le pilote avait pris la décision de les débarquer de l’appareil…

Le vol d’United Airlines 1462 qui reliait New-York à Denver dimanche a dû se poser en urgence à l’aéroport de Chicago pour la simple raison que deux passagers âgés de 48 ans tous les deux se sont disputés dans l’avion…

Leur dispute est liée à l’utilisation d’un petit objet permettant de bloquer l’inclinaison d’un siège dans un avion. Cet objet que l’on appelle “Knee defender” littéralement “défenseur de genou” en anglais, empêche à la personne assise devant soi d’incliner son siège vers l’arrière.

Ce dispositif est toutefois interdit dans les avions, du moins ceux des compagnies américaines. Et comme United Airlines en fait partie, il est interdit de l’utiliser pendant un de leurs vols.

Malheureusement dimanche dernier et lorsqu’une passagère a demandé à l’homme assis derrière elle d’enlever son “knee defender”, ce dernier a refusé. Une hôtesse est alors intervenue pour demander à l’homme de laisser la femme incliner son siège comme elle voulait mais le passager ne voulait toujours pas enlever l’objet. Énervée, la femme lui a alors jeté un verre d’eau…

Les esprits se sont calmés avec l’intervention du personnel de bord qui a ensuite averti le pilote. Celui-ci a alors pris la décision de faire atterrir son avion de toute urgence à l’aéroport le plus proche pour faire débarquer les deux passagers incapables de se tenir correctement.

Une fois l’appareil posé sur le sol de l’aéroport de Chicago, les deux quarantenaire turbulents ont été accueillis par la police, qui les a ensuite interrogé. D’après la dépêche de l’Associated Press parue sur le site du Huffington Post, les deux passagers fauteurs de trouble pourraient avoir à payer une amende de 25 000 dollars…

ICI

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je verbaliserai plus la personne qui à utilisé un objet défendu par le règlement de la compagnie.

J'avoue que j'aurais été l'un des autres passager de l'avion et que mon vol ait prit du retard à cause d'idiot pareil je l'aurai eu mauvaise et j'aurais réclamer des dommages et intérêts à la compagnie pour être sur qu'ils se retournent bien contre les belligérants


*********************************


    La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 7:17