Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


Tous mes voeux

Partagez
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 361
Age : 56
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Tous mes voeux

Message par Mario le Mar 2 Jan - 21:01

Bonjour à tous.

C'est avec un peu de retard que je viens vous souhaiter une très bonne année 2018, avec beaucoup de bonheur et de plaisir en espérant que vous ayez passé de très bonnes fêtes de fin d'année.

Amitiés à vous tous.


avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 96163
Age : 58
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: Tous mes voeux

Message par Jean-pierre le Mar 2 Jan - 23:12

Bonsoir Mario,

Meilleurs vœux à toi et pour tes proches, j'espère que tu as passé de bons réveillons et que tu en as profité.


*********************************


avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 361
Age : 56
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: Tous mes voeux

Message par Mario le Mar 9 Jan - 21:20

Salut Jean Pierre.

j'ai passé des fêtes tout ce qu'il y a de plus tranquille... Je dirais même, beaucoup trop tranquille !

Merci pour tes vœux. Amitiés.



avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 96163
Age : 58
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: Tous mes voeux

Message par Jean-pierre le Mar 9 Jan - 23:37

Beaucoup de personnes ont passé un réveillon tranquille, ce fut le cas pour moi pour Noël par contre pour le jour de l'an j'ai organisé le réveillon pour 44 personnes, ce fut donc beaucoup plus agité.


*********************************


avatar
provence82
Râleur actif

Féminin Nombre de messages : 258
Age : 77
Localisation : Montauban 82000
Loisirs : lecture,musiques ,animaux,ballades en forêts
Date d'inscription : 18/09/2016

bonjour bonne journée grise froid humide il pleut

Message par provence82 le Ven 12 Jan - 11:11



bonjour encore un jour pluvieux   et gris ,moi je n'ai "presque "plus de douleurs ,je sents juste un peu
dans le dos que quelque chose ne va pas (les vertèbres abimées)on ne peux les soigner





Romancière, auteur dramatique et critique littéraire française, Amantine Aurore Lucile Dupin, dite George Sand, est née le 1er juillet 1804 à Nohant-Vic dans le département de l'Indre. George Sand décède à l'âge de 71 ans d'une occlusion intestinale à Nohant-Vic le 8 juin 1876.

 Le doute est un mal nécessaire, on peut dire qu'il est un grand bien, et que, subi avec douleur, avec humilité, avec l'impatient désir d'arriver à la foi, il est un des plus grands mérites qu'une âme sincère puisse offrir à Dieu. Oui, certes, si l'homme qui s'endort dans l'indifférence de la vérité est vil, si celui qui s'enorgueillit dans une négation cynique est insensé ou pervers, l'homme qui pleure sur son ignorance est respectable, et celui qui travaille hardiment à en sortir est déjà grand, même lorsqu'il n'a encore rien recueilli de son travail. Mais il faut une âme forte, ou une raison déjà assez mûre pour traverser cette mer tumultueuse du doute sans y être englouti.
George Sand ; Spiridion (1839)

Il y a dans l'humanité, à l'heure qu'il est, une souffrance morale qui ne peut rien amener de bon. Le méchant souffre, et la souffrance du méchant, c'est la rage ; le juste souffre, et la souffrance du juste, c'est le martyre auquel peu d'hommes survivent.
George Sand ; La petite Fadette (1849)

La vie solitaire est une vie anomale ; l'âme incomplète n'y peut donner qu'une vie incomplète.
George Sand ; Evenor et Leucippe (1846)

Tout est beau et serein dans la mort du juste ; son départ cause des larmes, mais son souvenir laisse l'espérance et la consolation sur la terre.
George Sand ; L'histoire de ma vie (1855)

Je suis une pierre que le temps désagrège, et la tranquillité de ces blocs, dont toute l'affaire est de subir l'action des jours et des nuits, me gagne, me pénètre, me calme et endort ma vitalité.
George Sand ; Impressions et souvenirs (1871)

Le doute est un mal nécessaire, on peut dire qu'il est un grand bien, et que, subi avec douleur, avec humilité, avec l'impatient désir d'arriver à la foi, il est un des plus grands mérites qu'une âme sincère puisse offrir à Dieu. Oui, certes, si l'homme qui s'endort dans l'indifférence de la vérité est vil, si celui qui s'enorgueillit dans une négation cynique est insensé ou pervers, l'homme qui pleure sur son ignorance est respectable, et celui qui travaille hardiment à en sortir est déjà grand, même lorsqu'il n'a encore rien recueilli de son travail. Mais il faut une âme forte, ou une raison déjà assez mûre pour traverser cette mer tumultueuse du doute sans y être englouti.
George Sand ; Spiridion (1839)

L'amour, c'est une chose qui embrouille la cervelle et fait clocher la raison.
George Sand ; Antonia (1863)

La solitude prolongée assombrit et désenchante, elle répand l'effroi dans l'âme la plus forte.
George Sand ; La Comtesse de Rudolstadt (1843)

Il y a dans l'humanité, à l'heure qu'il est, une souffrance morale qui ne peut rien amener de bon. Le méchant souffre, et la souffrance du méchant, c'est la rage ; le juste souffre, et la souffrance du juste, c'est le martyre auquel peu d'hommes survivent.
George Sand ; La petite Fadette (1849)

Les révolutions ne sont point des lits de roses.
George Sand ; La petite Fadette (1849)

La loi des temps n'a pas une marche régulière, à certaines époques de la vie des nations, un siècle est parcouru dans une heure, et quand l'humanité a péniblement accompli son œuvre préparatoire, elle se précipite et fait son étape en moins de temps qu'il ne lui en a fallu pour se lever et se mettre en marche.
George Sand ; Correspondance (1812-1876)

Une femme ne peut pas aimer d'amour un homme qu'elle sent inférieur à elle en courage ; l'amour sans vénération et sans enthousiasme n'est plus que l'amitié : l'amitié est une froide compagne pour aider à supporter les maux immenses que l'amour a fait accepter.
George Sand ; La mare au diable (1846)

L'amour c'est la vertu de la femme, c'est pour lui qu'elle se fait une gloire de ses fautes, c'est de lui qu'elle reçoit l'héroïsme de braver ses remords. Plus le crime lui coûte à commettre, plus elle aura mérité de celui qu'elle aime. C'est le fanatisme qui met le poignard aux mains des religieux.
George Sand ; Indiana (1832)

Une femme n'est pas un instrument grossier que le premier rustre venu peut faire vibrer, c'est une lyre délicate qu'un souffle divin doit animer avant de lui demander l'hymne de l'amour.
George Sand ; Lélia (1833)

L'amitié, c'est une sorte d'amour aussi, immense et sublime en de certains moments, mais insuffisante, parce qu'elle ne s'occupe que des malheurs sérieux et n'agit que dans les grandes et rares occasions. La vie de tous les jours, cette chose si odieuse et si pesante dans la solitude, cette succession continuelle de petites douleurs fastidieuses que l'amour seul peut changer en plaisirs, l'amitié dédaigne de s'en occuper.
George Sand ; Jacques (1834)

















Contenu sponsorisé

Re: Tous mes voeux

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Avr - 3:47