Défouloir


Autre victime des arnaqueuses

Partagez
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 97010
Age : 58
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Autre victime des arnaqueuses

Message par Jean-pierre le Sam 22 Juil - 15:48

Béatrice Linger est une habitante de Moissac à la recherche d'un emploi. Il y a quelques jours, l'aide à domicile de métier a été victime d'une escroquerie. Elle a d'abord eu l'espoir d'avoir trouvé un job quand, le 21 octobre dernier, elle a reçu un mail de michellebrieu@gmail.com» lui proposant d'être femme de ménage chez un couple.

Le mail lui indique avoir lu son CV sur le site Pôle Emploi où il est en ligne. «J'ai dit ok et s'est enchaînée une longue conversation par mail avec le soit-disant employeur, au moins une quarantaine d'échanges», se souvient Béatrice, encore émue.

L'internaute lui envoie un chèque de 2 200 euros que l'aide à domicile doit débourser pour «procéder au nettoyage du local» : une maison de 4 pièces et de 92m² avec 3 chambres et 2 salles de bain.
Problème, elle n'existe pas. «J'ai déposé le chèque à la banque et j'ai acheté pour 200 euros de matériel : un aspirateur et des produits d'entretien», explique la Moissagaise.

2 tentatives d'arnaque en une semaine

Le lendemain, mauvaise nouvelle, la banque lui signale que le chèque ne peut pas être accepté, il aurait été volé.
Elle comprend alors la fumisterie, bloque ses comptes et paie 46 euros de frais bancaires pour annuler le chèque, sans compter le matériel déjà acheté pour faire le ménage.
Mais surtout, Béatrice s'inquiète : «Ils avaient mon adresse, mon numéro, j'ai eu peur qu'ils viennent chez moi», confie-t-elle.
Après un passage à la gendarmerie pour déposer une main courante, sans suite, elle prévient Pôle Emploi .

Le 28 octobre c'est un mail de «clara.pepino@outlook.fr» qu'elle reçoit et qui lui propose dans le même genre un emploi de femme de ménage.

Deux tentatives d'escroquerie en une semaine. «Je croyais avoir enfin trouvé un emploi et résultat je finis avec des frais dépensés pour rien, et le risque qu'on me prélève sur mon compte.
Je l'ai vécu comme un viol de mes informations personnelles», regrette la quinquagénaire.

Après avoir raconté ses mésaventures dans son voisinage, elle aurait trouvé un emploi de femme de ménage, pour de vrai cette fois-ci. Un mal pour un bien.


*********************************


    La date/heure actuelle est Mar 16 Oct - 20:53