Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


La route Suisse No 1

Partagez

Mario
Râleur actif

Nombre de messages : 322
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Dim 31 Juil - 10:58

Tu vas voir par la suite...!!!
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Lun 1 Aoû - 0:14

Reprenons la route.

A la sortie de Rolle, il y a une petite zone industrielle. Les usines que je vous fais voir sur ces photos ne sont pas des "oeuvres d'art" mais si je les ai immortalisées, c'est qu'elles datent quand même des années 1930 à 1950 et qu'elles vont être certainement la proie de ces vautours de promoteurs immobilier dans pas trop longtemps. A leur place, vont surgir d'immondes immeubles.







On retrouve la campagne...



La village de Perroy surplombe la route Suisse au dessus des vignes.





A cet endroit on trouve un très vieux garage spécialisé dans les machines agricoles.



Ce garage a le style typique "art déco" des années 1930... En France il y en a beaucoup, mais je me suis apperçu qu'en Suisse aussi on en trouve, mais pas beaucoup.





On continu la route en direction d'Allamand.



Une maison incroyable apparait à cet endroit....



Rien que la maison du gardien me suffirait...!



Cette maison ne se voit qu'en hiver du fait qu'il n'y a pas de feuilles aux arbres. Voilà pourquoi cette photo je l'ai faite cet hiver. Cette maison est une copie du panthéon Romain construit par l'empereur Adrien.



En continuant la route on arrive à cette entreprise viticole. Très beau et ancien bâtiment.





Direction Allamand toujours que l'on voit en fond de photo.



La route ne passe que dans la partie basse de ce village sur quelques centaines de mètres. La partie plus importante reste au dessus de la route.



Voilà l'entré même de la partie basse du village.



Le panneau à l'entrée du village est encore un ancien panneau en béton, malheureusement dénaturé par l'ajout de plaques métallique où on trouve les inscriptions et un panneau de limitation de vitesse.



Le château à la sortie du village au milieu des vignes.







A la sortie d'Allamand, la route fait un grand "S". On a installé malheureusement des éléments pour la sécurité routière assez laids.



A la fin de ce "S" on voit encore le château d'Allamand qui surplombe les vignes.



Nous arrivons là à un endroit particulièrement intéressant. Il y a ici, sur 500 mètres, plusieurs période de l'histoire réunies.

Pour commencer, la maison que vous voyez sur la gauche de la photo est une ancienne gendarmerie. Et juste devant cette maison on aperçoit difficilement une grosse borne.



Voilà l'ancienne gendarmerie de plus près...



...et voilà la borne. C'est une de ces fameuse "milliaire" qui date du 18 ème siècle.



200 mètres plus loin nous arrivons sur la troisième ligne de défense érigée avant la seconde guerre mondiale. Sur cette photo Google maps, je vous ai dessiné à l'aide de traits noirs les endroits où se situes les trois lignes de défense le long de cette route. Je n'ai fait les traits que sur la route, mais il faut s'imaginer que ces lignes fortifiées continuaient jusqu'au Jura...



Comme sur les deux premières lignes que je vous ai fait voir, elle se situe le long d'une rivière (l'Aubonne) et se compose d'une série de niches aménagées dans la chaussée pour y mettre de l'explosif et ainsi la faire sauter à l'arrivée d'un éventuel ennemi... Ces niches ce sont ces carrés de métal que vous voyez sur la chaussée.



...ainsi qu'une ligne de "Toblerone" , blocs anti-char de part et d'autre de la route.



Sur la partie droite de la route, ces "Toblerones" se situent entre le jardin d'une maison et la cour d'un motel.



Voilà ce motel dont je vais vous parler de suite...



Dans la cour même du motel, se trouve un bunker qui à l'époque servait à contenir un éventuel envahisseur en plus des explosif de la route et des blocs anti-char. Ce bunker est de nos jours recouvert par la végétation. Je l'ai donc photographié en hiver pour que l'on puisse l'apercevoir...



Revenons au motel qui s'appelle Lunika. Il a été construit en 1961 et hormis les chambres où l'on pouvait se reposer, il y avait un bar - restaurant où l'on pouvait boire un verre ou manger toute la journée. Malheureusement, dernièrement il a été changé en restaurant Thaïlandais qui n'ouvre plus que au horaires des repas. C'était un des dernier endroit de cette route où l'on pouvait s'arrêter boire un verre en dehors des villes et villages !





En avançant encore de 200 mètres, on trouve cette ancienne station service recyclée en dépôt de véhicule publicitaire.



Juste après cette ancienne station, on peut voir ce dépôt qui était le siège d'une grosse entreprise de transport, la C.E.T, disparue depuis les années fin 1980. Le dépôt existe toujours mais il est vide



L'emblème de cette société était composée des lettre CET et de l'avant d'un Saurer, camions qui composaient la flotte de cette entreprise.



Voici la deuxième pierre à sabot dont je vous ai parlé lors de notre "traversée" de la commune de Prangin. Je vais vous en donner plus de détail. Il faut savoir que de nos jours, on ne se rend pas vraiment compte que la route fait une petite descente, mais imaginez vous en 1812 lors de la pose de ces pierres, pour un conducteur de char ce que ces descentes représentaient comme obstacle !



Sur ces pierres à sabot, un tableau portant un texte était gravé. En outre, il y avait un dessin qui représentait le chariot avec ses sabots afin que, les conducteurs de chariot qui étaient souvent illettré à cette époque puissent comprendre le but de ces bornes et que ils n'aient pas d'excuses pour échapper à l'amende en cas de désobéissance sous prétexte qu'ils ne savaient pas lire. Voilà ce que l'on peut lire sur ces tableaux. "La loi défend d'enrayer sans sabot ou de mener des bois en traine"



20 mètres plus loin, on peut encore voir cette belle borne kilométrique de 1913.



Nous voilà arrivé au bout de ce passage très intéressant de cette route. Là nous arrivons dans une saloperie de monstrueuse zone industrielle créée ces dernières années sur la commune d'Etoy. On en parlera dans le prochain sujet... Voilà l'entrée de cette zone dégueulasse...

avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Jeu 11 Aoû - 19:17

Nous arrivons maintenant dans un des deux endroit les plus pourris de cette route. Sur la commune d'Etoy, depuis quelques années a poussé un zone industrielle monstrueuse. Il y a encore peu de temps, il n'y avait ici pratiquement que des champs. Mais comme d'habitude, les élus locaux et les rapaces de prometeur immobilier, les nuisibles habituels, ont réussi à saccager ce coin.
Nous n'allons donc pas nous y attarder, mais je vais juste vous faire voir certaines photos qui peuvent être intéressantes ! Et vous pourrez vous rendre compte en arrière plan de ces photos, les pourritures de dépôts qui ont été construits !!!

L'entrée de cette zone, pompeusement appelée "littoral parc" commence, tradition débile depuis 20 ans maintenant oblige, par ce giratoire à la con...



A cet endroit à l'époque, se trouvait un super bistrot. Construit dans les années 1950, le Fruit bar était à ses débuts un relais routier. Puis, comme il était tellement bien placé, il devint un lieu de rencontre pour tous les gens de la région qui voulaient s'amuser et les voyageurs. Au premier étage, il y avait, flipper, billard, babyfoot, et de là, il y avait une belle vue sur la route et les véhicules qui passaient ainsi que sur la campagne environnante. En outre, à l'extérieur, il y avait aussi une piscine. Il suffisait de s'arrêter boire un verre pour se faire un petit plongeon.
Non seulement, ces malfaisants ont démoli ce super bistrot, mais en plus, depuis maintenant près de dix ans, rien n'a été construit à la place !



Voilà deux photos prise sur Internet où l'on peut voir à quoi ressemblait cet établissement. A noter la campagne aux allentours en comparaison à nos jours ! On le voit ici au début, peu après sa construction...



...et vers les derniers temps avant sa destruction.



Un peu plus loin, il reste encore ce magasin d'antiquité. C'est un des dernier témoin de l'époque d'avant cette immonde zone industrielle.



Encore un peu plus loin, cette ferme est elle aussi une survivante du massacre de cet endroit (mais pour combien de temps ?) Vous pouvez imaginer qu'avant cette zone pourrie, tout cet endroit était de la campagne comme autour de cette ferme.





Le giratoire de sortie, tout comme celui d'entrée est à l'image de cette zone... Dégueulasse ! Allez, vite, sortons de ce merdier !



La route continu maintenant en direction de Saint Prex. Admirez le paysage... Toujours aussi vert !



Le lac Léman...



... et au dessus, les Alpes avec encore les cîmes enneigées.



Nous approchons de Saint Prex. La route suis la ligne de chemin de fer.



Comme je vous l'ai dit, un giratoire par ci, un bout de trottoir par là, plein de petit truc à la con de ci de là, cette route est doucement en train de disparaître sous le béton et au millieu de constructions dégueulasse... On le voit bien sur cette photo où la chaussée a été élargie pour créer des trottoirs encore en travaux et installer des murs anti-bruit !



Juste à l'entrée avant le village, ce garage - station service est encore en activité. Regardez l'architecture typique des années 1950 mis à part l'avant toit qui a été rajouté plus tard.



Et voilà, à l'entrée du village, encore un giratoire merdique décoré à la con et, bien sûr, derrière le giratoire, encore un immeuble eu construction... Un de plus et encore une daube !



De là, la route N1 continue tout droit, mais nous, nous allons partir sur celle de droite pour faire un crochet dans le bourg médiéval, ce sera la prochaine étape.
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Sam 13 Aoû - 20:30

Pour continuer notre voyage, nous allons visiter Saint Prex.

L'endroit fut occupé dès le Néolithique par deux villages lacustres au lieu-dit "en Fraid'Aigue", puis par les Helvètes et plus tard par les romains. Le village se trouvait sur une voie stratégique d'importance. (La future route Suisse No 1) Enfin, vers le début du Ve siècle, s'établirent dans la région des tribus burgondes. Dès lors Saint-Prex fait partie du Royaume de Bourgogne jusqu'en 1032, puis est incorporé au Saint-Empire romain germanique.
En 1234, le Chapitre de Lausanne décide du transfert des trois hameaux (proches de la gare actuelle) en un seul village au bord du lac sur la presqu'île, puis de le fortifier à l'aide "de pieux côté lac (chafaz) et d'un fossé côté terre. On prévoit en outre, un espace au bord du lac pour y construire une tour, une chapelle, un corps de bâtiment, une cour, une écurie et un four pour le Chapitre. Ce sera le château de Saint-Prex
Dès la fin du XIIIe siècle, au moment où apparaissent les armes à feu, les remparts de bois furent remplacés par des murs de pierre avec crénaux. En avril 1358 néanmoins, Saint-Prex passa sous l'autorité du duc de Savoie.
Avec la prise du pays de Vaud par les Bernois en 1536, Saint-Prex dépendit de l'administration du bailliage de Morges et perdit ainsi de son importance sous cette dépendance politique et économique. Le château fut transformé en dépôt de sel et de nombreuses pierres des remparts furent réutilisées au XVIIe siècle lors de la construction du port fortifié de Morges. À la chute de l'Ancien Régime, Saint-Prex fit partie du canton du Léman de 1798 à 1803 lors de la République helvétique. Le château devient en 1803 propriété du canton de Vaud nouvellement constitué, qui finit en 1833 par le vendre à la famille Dapple.
L'Acte de médiation rattache définitivement la commune de Saint-Prex au district de Morges. (Sources: Wikipedia)

Sur le plan Google Maps ci dessous, vous voyez la route Suisse No 1 en jaune qui passe en dessus du bourg. Cette déviation est en activité depuis lomgtemps puisque l'on trouve une borne kilométrique de 1913 sur le côté de la chaussée. Néanmoins, nous ferons le tour par le village car, de nos jours, comme d'habitude, ce bout de route a été "enclavé" au milieu de constructions récentes, building, bâtiments industriels, stations service et toutes sortes d'autres trucs dégueulasses !
La route que je vous ai dessinée en pointillés bordeaux est certainement le tracé primitif qui passait le long des murs d'enceinte et la porte fortifiée.
La route en pointillés noirs, est celle qui passe dans le village de nos jours et que je vais vous faire découvrir. A l'époque, pour rentrer dans le village, il était obligatoire de passer par la porte fortifiée que je vous ai dessiné sur ce plan d'un cercle bleu. La croix orange, est l'emplacement du donjon.



La route descend en direction du lac.



Nous voici sur l'ancienne route qui passait aux pieds des fortifications, devant le village.



Là nous longeons l'ancien bourg.



La porte moyenâgeuse est tout ce qui reste des anciennes fortifications.



Jolie maison très ancienne qui se trouve sur le tracé des remparts de l'époque.



De nos joura, nous rentrons dans le village par le bord du lac et non pas par la porte fortifiée, ce qui était impossible à l'époque.





Les fontaines, toujours omniprésentes sur ces anciennes routes.



Voilà, l'intérieur du village.









Le débarcadère...



Le quai le long du lac.



Ce qu'il reste du château après toutes les démolitions et transformations subies. Le donjon est toujours debout et est impressionnant !





La route sort du village en surplombant le lac et le port de plaisance...



...et au bout de cette rue, on retrouve la route Suisse !

avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Mer 17 Aoû - 18:44

Nous repartons direction Morges. La N1 à la sortie de Saint Prex.



Toujours beaucoup de verdure...



... et de belles maisons.



Sur la gauche de cette photo on distingue une borne au bord de la route.



C'est une de ces fameuse "milliaire"... On la voit ici de plus près.



Encore quelques belles images de cette route. Ce mur anti bruit et ce trottoir ont été construit dernièrement ! Encore un petit bout de route dénaturé !!!





Là nous arrivons à un giratoire qui mérite de s'y arrêter un instant. C'est un giratoire à la con comme tous les autres, mais à l'époque, à cet endroit se trouvait une borne milliaire Romaine.
Lors de l'ouverture d'une gravière juste au dessus de la route, les ouvriers ont trouvé cette borne enfouie dans la terre.



Cette borne est aujourd'hui dans un musée juste en contre bas de la route, dans les bois.



A côté de cette borne, on a aussi retrouvé un bloc de pierre où était gravé une épitaphe en latin. Cette épitaphe qui date de l'époque ou le canton Vaud était dominé par les Bernois (1536 - 1798), indique que la route a été refaite par les autorités Bernoises "aussi bien que les Romains" (sic). Voilà qui est dit !!!
Cette pierre est aussi dans le musée.



Pensez vous que dans quelques centaines d'année ce giratoire à la con sera dans un musée ?!?!?!
Voilà sur le plan où se situe ces éléments. Le cercle noir, c'est le giratoire. La croix rouge, où ont été retrouvés la borne et la pierre Bernoise. Le cercle et croix bleu. c'est le musée.



Allez, on reprends la route !



Pour atteidre Morges, comme d'habitude, il faut traverser des zones un peu merdiques comme cette petite zone industrielle...



...ou cette zone de building dégueulasses construits il y a peu !



Il y a aussi ce giratoire pourri et sa déco ridicule !



Le dernier bout de route sympa avant d'arriver à l'entrèe de Morges !



Encore un giratoire pourri...



Cette jolie auberge, "le petit manoir" se trouve sur la gauche de la route juste à l'entrée de la ville.



Le boulevard d'entrée de la ville.



De là, sur la droite, on apperçoit les toits du château que je vous ferais découvrir plus tard.



Voilà, d'ici il y a trois itinéraire possible pour traverser la ville. C'est à ce carrefour que se séparent ces trois rues. Quand on voit les premières maisons, on peut penser que cette ville est très moche, mais non, elle est très jolie au centre, comme toutes les villes du monde qui ont eu à subbir l'urbanisation sauvage par les gens de notre époque (ou presque).
Admirez quand même les marronniers en fleurs sur la droite de la photo.



avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Sam 3 Sep - 19:03

J'ai de gros emmerdes financiers ces temps, donc, comme pour faire ce sujet il me faut me déplacer et que je n'ai plus de pognon pour l'essence, je ne peux plus continuer le sujet...
Dès que mes soucis seront passés, je continuerai ce sujet... J'en suis désolé !
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95378
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: La route Suisse No 1

Message par Jean-pierre le Dim 4 Sep - 7:48

Vraiment désolé pour toi, Mario, j'espère que tes soucis financiers se résoudront rapidement.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Lun 5 Sep - 23:14

@Jean-pierre a écrit:Vraiment désolé pour toi, Mario, j'espère que tes soucis financiers se résoudront rapidement.

Merci Jean Pierre. Je t'en dis un peu plus...

Tu sais que j'ai eu un accident qui m'a laissé avec une patte folle ! Je ne peux donc plus bosser et l'assurance invalidité ne veut rien savoir de moi. Il y a donc deux ans que je n'ai pas eu de salaire, tu vois le truc !? J'ai donc bouffé toutes mes économies et maintenant je suis au social, et là, je te jure que ce n'est pas "Bizance" !!!

Je suis en procès avec l'assurance invalidité et on arrive doucement au bout. Je suis sûr de gagner et d'avoir une rente. Ce devrait être en ordre avant la fin de l'année. Voilà la pourquoi de mes emmerdes de pognon ! Mais j'ai bon espoir, tout va rentrer dans l'ordre, il faut juste de la patience, mais c'est difficile.
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95378
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: La route Suisse No 1

Message par Jean-pierre le Mar 6 Sep - 7:15

Toujours la même histoire avec les assurances, pour te prendre ton pognon ils sont là mais quand il faut payer il n'y a plus personne.

Je crois les doigts pour que la procédure aboutisse dans le bon sens et que tu puisses avoir une rente décente.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Mar 21 Fév - 23:26

Salut à tous.

Voilà, j'ai gagné mon procès. Je n'ai pas encore le pognon en poche, mais c'est une question de peu de temps encore... Du coup, je vais pouvoir continuer ce sujet que j'avais dû abandonner faute de moyen. De plus, nous sommes maintenant près de la belle saison, et donc, pour les photos, ce sera bien mieux avec du soleil et de la verdure...
A tout bientôt donc pour la suite du voyage sur cette jolie route !
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95378
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: La route Suisse No 1

Message par Jean-pierre le Mar 21 Fév - 23:38

Content de savoir que tu as gagné ton procès, Mario, c'est quand même dingue qu'il faille aller jusque là pour récupérer son argent.

J'espère qu'il ne te feront pas d'autres misères et que tu pourras nous mettre de belle photos.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Mer 22 Fév - 22:20

Nous voilà donc arrivé à Morges.

Louis de Savoie fonde le château et la ville de Morges vers 1286 sur un site où s'élevait précédemment une potence. Mais déjà bien avant, sur le site de l'actuelle ville on a retrouvé des reste d'installation humaine de l'époque Néolithique. En autre, il y avait des installations lacustres. (Source Wikipédia)

Sur ce plan ci dessous, je vous ai dessiné les différentes routes traversant cette petite ville.
- En pointillés bleus, la route originel qui passe dans le centre et qui est une zone piétonne de nos jours.
- En pointillés noirs, la route nationale 1
- En pointillés rouges, la route du bord du lac.
- Le cercle brun en bas au centre c'est le château.
- La croix brune plus en haut c'est le temple.
La route jaune plus à gauche du plan est celle que l'on empreinte pour le retours puisque ces routes sont en sens unique. Ce bout de route je ne vous le ferai pas voir car il est au millieu de constructions modernes et dégueulasses !



Commençons par la route principale, le tracé noir.
Sur cette photo si on va tout droit on rentre dans le centre que je vous présenterai plus tard. Pour l'instant, on part à droite pour suivre la route principale...



Là on se trouve devant le château.



Devant le château, on vire à gauche et on rentre dans la rue prinicipale qui s'appelle Louis de Savoie et qui s'enfile entre les maisons anciennes.



Là nous sommes dans la rue même. Je vous laisse admirer !













Au bout de la rue on voit le temple. C'est là que se rejoingne les 3 itinéraires qui traversent cette ville... On y reviendra !



Le temple vu de face.



Voilà pour ce premier itinéraire à travers cette jolie ville médiévale. La prochaine fois je vous ferai voir le deuxième itinéraire par le quai au bord du lac.
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95378
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: La route Suisse No 1

Message par Jean-pierre le Ven 24 Fév - 21:23

Bel endroit qui semble bien calme.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Sam 25 Fév - 23:37

Nous allons continuer la visite par le quai, soit, la route en pointillés rouges sur la carte ci dessous.



D'abord, il faut revenir devant le château. Mais, au lieu de bifurquer à gauche, cette fois on va tout droit...



Le château...





En laissant le château sur la droite, on arrive sur le quai et le port de plaisance.





Là, nous suivons le quai.



Sur la gauche du quai, en face du lac se trouve ce magnifique bâtiment. C'est le casino de Morges. De nos jours c'est un hôtel, restaurant, salle de spectacle. Je ne sais pas si il y a eu des jeux de hasard dans ce bâtiment un jour, tout ce que je sais c'est qu'il a été bâti en 1900







On continue la ballade le long du quai...









La route du quai à cet endroit quitte le bord du lac pour longer le temple et rejoindre la route Suisse No 1. Sur la gauche de la photo l'on voit l'arrière du temple.



En arrivant sur la route No 1, on peut admirer l'architecture du temple sous un autre angle, c'est à dire, depuis son côté gauche.



avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95378
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: La route Suisse No 1

Message par Jean-pierre le Dim 26 Fév - 5:39

Tiens, il y a pas mal d'arbre de type méditerranéen ? Je ne savais pas qu'il s'adaptaient aussi bien dans cette région.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Dim 26 Fév - 19:56

Oui, en effet Jean Pierre, c'est la grosse mode de planter dans notre contrée des arbres de ce type et même des palmiers... Mais ils ne résistent pas si bien que ça. C'est le boulot des jardiniers qui les couvrent ou les emballent et s'en occupent constamment qui fait qu'ils survivent...!
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95378
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: La route Suisse No 1

Message par Jean-pierre le Lun 27 Fév - 1:26

De toutes manière ils font n'importe quoi avec les arbres, en forêt ils plantent pour la sylviculture sans se préoccuper du massacre des essences qui ont toujours été là depuis des milliers d'années.

Le pire c'est qu'ils ont les autorisations pour ça.

Pour ce qui est de ton sujet on peut se demander quel esprit malade et tordu à eu l'idée de mettre des arbres qui n'ont rien à faire sous ce climat.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Lun 27 Fév - 22:19

Troisième et dernier itinéraire, le plus intéressant. C'est l'ancienne route qui à l'époque passait dans le centre de ce qui était alors un village. De nos jours. le centre est une zone piétonne.

Il n'y a pas trop à dire sur ces photos, alors je vous laisse découvrire ce bel endroit...











L'hôtel de ville.









Nous arrivons à la fin du centre historique. on apperçoit déjà la clocher du temple au fond de la photo.





Nous revoilà devant le temple. A cet endroit se rejoignent les trois routes et depuis là nous allons reprendre la route Suisse No 1 que l'on voit s'enfiler entre les bâtiments sur la gauche de la photo.



Nous allons ensuite traverser les quartiers extéreiurs de Morges avnt de retrouver la cmpagne. Les quartiers extérieurs sont comme dans toues les villes, dégueulasses... Mais ce sera pour la prochaine fois !
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Dim 16 Avr - 6:31

Allez, nous allons continuer notre voyage. A partir de la sortie de Morges et jusqu'à la sortie de Lausanne direction Berne, la route Suisse No 1 n'est plus vraiment un plaisir à parcourir. Vous pourrez constater par vous même que le paysage devient assez laid grâce de nouveau à toutes ces constructions hideuses et ces zones industrielles...
Mais bon, comme il faut y passer, allons y !

A la sortie de Morges, il reste encore quelques anciens bâtiments...



...dont celui qui suit celui de l'image précédente et qui est actuellement en rénovation.



Comme je n'avais pas de photo de ce bâtiment avant travaux, je l'ai reprise sur Google Maps. J'espère juste que, avec ces travaux, le style de ce bâtiment sera respecté car il était vraiment beau !



Là ça devient moche...



Cette ancienne station service sur la droite est devenue un magasin de pizza à domicile.



Plus loin, sur la gauche de la photo, il y a un chantier...



Avant, il y avait une ancienne fonderie...



Et après, il y aura ça... La fonderie n'était pas une oeuvre d'art, mais à côté de la merde qu'ils vont faire là, elle était magnifique !



En face de ce chantier, il y a un autre chantier (étonnant non ?) mais, à la place de ce chantier, il y a déjà quelques années, il y avait un énorme hangar tout en bois qui avait été construit par des chômeurs.



Et dans ce hangar, les mêmes chômeurs dirigé par un maître d'oeuvre de la commune ont construit une magnifique galère qu'ils ont appelé la Liberté. Là voilà à son mouillage. ä la fin des travaux, le hangar a été démoli... Il y a fort à parier que des nouveaux immeubles seront construits à cet endroit prochainement.



Pour plus d'info sur ce beau projet mené à terme: https://www.loisirs.ch/loisirs/89/galere-la-liberte ou encore: http://www.morges-tourisme.ch/fr/Activites_Excursions/galere_la_liberte

Et pour complèter le sujet des galères, je vous conseille fortement de lire l'histoire des galères de guerre du Léman écrit par un monsieur qui s'est donné énormément de peine pour en retracer l'histoire. Vous allez être impressionné je vous le promet: http://oliviergonet.com/Lemancopie/galeres2.htm

Reprenons la route. Voilà encore un truc de débile dont sont coutumier les élus de n'importe où qu'ils soient. Cette façade d'une ancienne usine a été classée comme "historique". Mais QUE la façade. Du coup, "ils" ont démoli l'usine pour refaire du neuf, mais "ils" ont laissé la façade devant le nouveau bâtiment. De plus, de nos jours, cette façade est la seule chose qui reste de l'époque au milieu de plein de bâtiment pourri tout neuf. C'est vraiment ridicule.



Là nous sortons vraiment de Morges... C'est laid !





Sur la droite de la route, une dernière borne milliaire nous informe que nous ne sommes plus qu'à 2 lieues de Lausanne.



Nous passons maintenant sur la commune de Préverenges. Il y a encore un peu de campagne...





La route passe dans le bas du village de Préverenges sans vraiment le traverser...



A ce giratoire (un de plus) il y a cette belle auberge. C'est le dernier endroit de cette route où l'on peut facilement s'arrêter et boire un verre dans un endroit sympa.



Sur le mur de cette auberge, il y a une belle plaque de cocher.



Après ce village, encore quelques kilomètres de verdure...





...avant d'arriver dans une des deux zone les plus pourrie de cette route... Déjà se profile à l'horizon des immeubles dégueu !



Les giratoires se succèdent les uns derrière les autres ainsi que les feux rouges !



Nous sommes encore à 8 kilomètres de Lausanne et nous trouvons la dernière borne... Toutes les autres après ont disparues lors de travaux de réfection de chaussée ou autre



A ce carrefour, ou l'on va tout droit pour éviter le village de St Sulpice ou on tire à droite dans le village. La déviation, est de nos jours un route au milieu d'une zone industrielle cradoque ! On voit d'ailleurs le premier building devant nous.


La prochaine fois, nous verrons le dernier bout de cette route qui nous amènera à Lausanne.
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95378
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: La route Suisse No 1

Message par Jean-pierre le Dim 16 Avr - 7:28

Je ne comprends pas que les gens s'acharnent à détruire la beauté des bâtiments dans certains endroits !

Il y avait une belle maison avec la fonderie Neeser c'est dommage qu'elle n'ait pas été conservée.

A Spa c'est pareil, le bourgmestre est cinglé il veut du neuf et du moderne alors que c'est une ville qui a de superbe bâtiments anciens chargés d'histoire.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Dim 16 Avr - 19:50

C'est des sales cons Jean Pierre. Ces crétins pensent que d'aimer le patrimoine ou le protéger c'est ringard...  Eux ils sont "résolument tourné vers l'avenir" comme ils disent. Ce sont des vieux cons de 70 80 balais et ils pensent être "dans le vent" parce qu'ils font des trucs futuristes, mais ça reste des vieux cons quand même.
Et en plus, ce sont des gros mégalos qui veulent laisser leur empreinte dans cette société à la con ! Comme ça, ils peuvent se vanter autour d'eux en disant "c'est MOI qui ai fait ce giratoire (ou autre)"...
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95378
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: La route Suisse No 1

Message par Jean-pierre le Dim 16 Avr - 20:39

C'est exactement ma pensée, Mario.

Dans bien des endroits ils massacrent l'environnement avec des machins hideux qui ne ressemblent plus à rien au bout de quelques années.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Mer 3 Mai - 23:22

Lors du dernier poste, je vous avais laissé au carrefour de la déviation de Saint Sulpice. Nous y revoilà !

Les plus anciennes cartes de Suisse ont été faites en 1834. Sur ces anciennes cartes, on voit que la déviation de Saint Sulpice existait déjà à cette époque tout comme, la déviation de Saint Prex que je vous ai déjà fait voir dans ce sujet. Mais, il est certain que, malgré que ces déviations soient si vieilles, avant qu'elles ne soient créées, la route passait dans ces villages. C'est obligatoire...!
Du coup, nous allons nous aussi passer par l'intérieur de Saint Sulpice. Nous reviendrons sur la déviation plus tard.

Sur cette carte Google maps, je vous ai fait un cercle rouge. C'est de là que nous partons, ou pour le village, ou pour la déviation. En jaune vous avez la route No1, en pointillés noirs, la " rue du centre " qui passe dans le village, la croix verte c'est la pierre à sabot que je vais vous faire voir, et la croix violette, l'endroit où se trouvait le motel des Pierrettes.



Nous partons sur la droite. Sur la route qui mêne au village.





Comme vous pouvez le voir, l'urbanisme n'épargne aucun endroit dans le bassin Lémanique.



La route arrive dans le village.



Cette "colonne" est un ancien pillier de portail laissé là par les autorités du village lors de la destruction de la villa qu'il desservait. Il m'a plu car, il y a un boute-roues accolé à son pied. Son style est superbe, et sur une plaquette sculptés sur sa partie haute on lit encore le mot "villa". Le reste a disparu. C'est encore un témoin du massacre qui se produit tous les jours dans l'arc Lémanique.



Nous continuons notre route. Malgré les ravages de l'urbanisme à outrance que l'on subit depuis déjà pas mal d'année, il reste quelques jolie maisons dans ce village.



Sur la droite, on apperçois de loin la mairie.



La voilà de plus près.



Encore une série d'anciennes et jolies maisons.



La route prend la direction de la sortie du village





Et nous retrouvons la route No1 à ce carrefour.



Retournons sur nos pas, au carrefour du début de la déviation... Je vous averti, depuis cet endroit, c'est immonde grâce, encore une fois, à toutes les constructions hideuses qui ont poussées comme des champignons ces dernières années...
Sur la droite de la route on voit cette pierre à sabot, ces fameuses bornes dont je vous ai parlé pour avertir les conducteurs d'attelage d'utiliser un sabot pour freiner leur chariot vu qu'a cet endroit la route descend direction Genève.
Cette pierre a été enlevée et replantée quelques mètres plus en arrière que sa position initiale lors des travaux qui a vu pousser l'immeuble derrière elle. Heureusement que ces bornes sont protégées, sinon, nuls doutes que les promoteurs l'auraient purement et simplement virée !
Et pour finir, je vous ai dit que sur les cartes de 1834, la déviation existait déjà, mais vu que ces pierres à sabot ont été installées en 1812, celà veut dire que la déviation est au moins aussi vieille.



Deux photos où vous pourrez admirer le "talent" de nos architectes pour créer des merdes !





Et nous retrouvons le carrefour de sortie du village.



A peine passé ce carrefour, on peut voir cette station service qui, malgré qu'elle a été modernisée un minimum, est assez ancienne.



Là nous arrivons au summum du dégueulasse dans cette zone.



Sur la gauche c'est l'E.P.F.L. une école professionnel reconnue dans toute l'Europe... Mais quelle horreur le design !





Sur la droite de cette photo il y a un chantier... Si, si, je vous assure !



A cet endroit s'élevait un super joli petit motel, le motel des Pierrettes. Je n'ai pas eu le temps de l'immortaliser avant sa destruction, alors je l'ai recherché sur le Net et j'ai trouvé ces deux photos pour que vous puissiez voir comme il était joli. C'était un des tout dernier endroit ou l'on pouvait s'arrêter pour manger, dormir, ou autres sur cette route en dehors des localités.





Reprenons cette route pourrie... Il y a encore quelques endroits verts entre les constructions dans cette zone...



...mais plus pour longtemps, voyez vous même !



Dans cette région, si vous suivez le bord du lac sur la droite de la route, vous arrivez aux ruines romaines de Vidy. La Lausanne de l'époque. Mais nous ne les verrons pas sur ce sujet. Dans le fond, vous voyez la périphérie de Lausanne, une autre ville de merde !



Nous voilà au carrefour entre la route No1 qui vient de Genève, l'autoroute sur la gauche, la route de Chavanne qui part le long du lac sur la droite, et tout droit, la route no1 qui va traverser Lausanne. Ce sera notre prochain sujet... en attendant. admirez l'endroit. C'est beau n'est ce pas ?

avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Dim 7 Mai - 23:33

Me voilà arrivé à Lausanne donc... Entre mes soucis financiers et les travaux dans le village de Rolle qui m'ont retardé, il m'a fallut 2 ans pour faire ce bout de route... C'est à dire que j'ai parcouru 50 kilomètres sur la longueur de cette route qui doit faire plus ou moins 350 kilomètres... Ce qui veut dire que il va me falloir encore un bout de temps pour arriver à la frontière Allemande !!! De plus, j'ai déjà mis 410 photos, et là aussi, si j'arrive au bout de cette route, je me demande combien de photos cela va représenter ?

Ceci dit, pour parler de chose plus triste. Rien que pendant ces deux ans que j'ai fait ces photos, j'ai vu "fleurir" de nouveaux giratoires, de nouveaux immeubles immondes, et rien que en ce moment, à la sortie de Nyon et de Gland, deux chantiers énormes ont été commencés... De plus, d'autres anciennes et jolies maisons sont tombées à l'image de celle là à St Prex...



Il était donc temps (et même déjà trop tard) de faire ce sujet car dans quelques année, cette route ne sera plus qu'une route de desserve pour les zones industrielles et les banlieues qui vont la cerner !

Voilà deux photos aériennes de la zone de Etoy. Une en 1957 et l'autre de nos jours... Voyez la différence ! Je vous ai cerclé en rouge le fameux Fruit bar dont je vous ai parlé il y a quelques postes en arrières et qui a été démoli il y a dix ans. Sur la deuxième photo, le cercle rouge montre l'endroit où se trouvait ce bistrot.



avatar
nicou
Râleur
Universel

Féminin Nombre de messages : 3520
Age : 70
Date d'inscription : 18/08/2013

Re: La route Suisse No 1

Message par nicou le Lun 8 Mai - 20:20

Merci Mario...
avatar
Mario
Râleur actif

Masculin Nombre de messages : 322
Age : 55
Localisation : Genève
Date d'inscription : 07/10/2006

Re: La route Suisse No 1

Message par Mario le Lun 8 Mai - 20:58

@nicou a écrit:Merci Mario...




Contenu sponsorisé

Re: La route Suisse No 1

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 28 Juin - 7:23