Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


Le mensonge médiatique prend fin , le père de l’enfant syrien était en réalité un passeur !

Partagez
avatar
Tiennot
Invité

Le mensonge médiatique prend fin , le père de l’enfant syrien était en réalité un passeur !

Message par Tiennot le Dim 27 Sep - 16:36



Des rumeurs, des chuchotements, des bruits de couloir ont circulé toute la semaine. Patiemment j’ai attendu d’y voir plus clair. De séparer le vrai du faux. Et puis certains grands quotidiens de plusieurs pays ont relayé ces informations. Les langues se délient, les témoins parlent. Devons-nous, comme l’a fait Primo Levi au sortir de la seconde guerre mondiale pour les camps de concentration, remettre en cause le témoignage des survivants du naufrage de cette coquille de noix ? Aujourd’hui, le journal Le Monde, dans sa rubrique des Décodeurs, affirme en mots à peine voilés que ces témoignages ne seraient que manipulation. Pour quelles obscures raisons les naufragés auraient besoin de travestir la vérité ?
Aujourd’hui plusieurs éléments sont vérifiés et vérifiables par quiconque voudrait se pencher sur cette histoire. La famille du jeune Aylan, bien que syrienne, vivait depuis trois années en Turquie et était donc en sécurité. Tout du moins physiquement. Le père, Abdullah, était un passeur. Autrement dit, il vivait sur la misère des autres. L’une de ses sœurs vivant au Canada il aurait lui-même demandé le statut de réfugié. Ne l’ayant pas reçu, il accuse aujourd’hui publiquement le gouvernement fédéral de la mort de son fils. En plus d’une dépendance à l’alcool, il a des problèmes bucco-dentaires et sa sœur résidente canadienne lui aurait envoyé de l’argent, non pas pour refaire ses dents en Europe, mais pour qu’il puisse s’y installer, dans un premier temps, avec sa famille. Cette tentative de passage en Europe était la troisième. Enfin, tous les migrants se trouvant sur l’embarcation ne portaient pas de gilet de sauvetage. Et force est de constater que le petit Aylan n’en portait pas. Ce soir mon âme de chrétien prie pour lui et les siens.
Ainsi, l’unique élément légèrement exagéré par ce que les médias mainstream appellent la « fachosphére » est le départ de Turquie pour le seul motif de problèmes bucco-dentaires du père. C’est une preuve supplémentaire du sérieux de nombreux sites tant contestés par les média traditionnels.
Cette histoire nous interroge car elle est dramatiquement banale. Voilà qu’un père de famille prend le risque de sacrifier sa famille dans le seul but d’atteindre un niveau de vie supérieur. Et dans cette course effrénée vers un confort matérialiste, son enfant lui  échappe des mains et en meurt. Ce père cherche désespérément des coupables. L’un d’eux est tout trouvé : le Canada et son égoïsme. C’est humain de rechercher chez les autres les causes de son propre malheur. Pourtant chaque individu se créé son destin et les plus responsables évitent de mettre en péril la vie de leur famille et la vie des autres. En d’autres situations cet homme aurait été jugé par un tribunal.
Mais l’histoire d’Aylan est également originale puisque le destin tragique de sa famille brisée rencontre la grande Histoire et son cours. Voilà que par sa mort Aylan est devenu un symbole.
Symbole pour une Europe qui se veut humaniste et qui prône le multiculturalisme. La mort du garçonnet fut pour elle un électrochoc qui a conduit à l’ouverture de nos frontières extérieures. Sans s’occuper de la souffrance des siens cette Europe-là s’ouvre aux malheurs de tous.
Symbole pour l’état islamique qui y voit ici l’occasion de rappeler les dangers qu’il y a à vouloir quitter le califat. « Ceux qui nous fuient doivent s’attendre à un tel destin », précise un journaliste du Dabiq, le journal de califat. La médiatisation de la mort de cet enfant a donc eu un effet négatif inattendu : la promotion de la propagande de l’état islamique.
Symbole pour la droite dont je fais partie. En effet, ce petit corps échoué nous rappelle la nécessité de prendre soin des siens, de ceux qui vivent à nos côtés. C’est un message que nos élites oublient malheureusement trop souvent. Aujourd’hui, nous sommes ouverts à la misère de tous. Et, sans parler à nouveau de nos SDF ou de nos travailleurs pauvres, il est nécessaire de mieux accueillir les migrants qui sont déjà là. Sans doute avez-vous vu cette vidéo qui montre des migrants parqués où la nourriture leur est lancée. Cette scène se passe en Hongrie. Les images sont choquantes. Mais comment pourrait-il en être autrement ? Comment nous serait-il possible de recevoir tout le monde ?
En conclusion, la mort du jeune Aylan ne doit pas être vaine. Elle interroge chaque Homme sur ses responsabilités. Ses responsabilités envers sa famille, ses amis, ses voisins. Mais aussi sur ses responsabilités morales envers sa culture, sa civilisation. Si nous ne souhaitons plus voir d’enfants morts échoués sur les trottoirs de nos villes, dans nos pays, sur nos côtes, il est impératif que l’Europe garde la mesure de l’aide qu’elle peut apporter au genre humain. Avant de souffrir de la dramatique pauvreté des autres elle devrait panser les blessures de sa propre misère. Pour paraphraser Coluche : la pauvreté du monde n’est pas à l’échelle de l’Europe. Elle n’est plus au fait de sa magnifique puissance d’antan. Et ce pauvre enfant nous l’a tragiquement prouvé.

Source Le Figaro


Silence radio de tous nos 'merdias' Français !
De plus , le sieur BHL a encore gagné à fermer sa G.... !
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95299
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: Le mensonge médiatique prend fin , le père de l’enfant syrien était en réalité un passeur !

Message par Jean-pierre le Lun 28 Sep - 0:03

Comme quoi les tentatives de manipulations des grands média fait pas mal de vagues mais la vérité finie toujours par sortir à un moment où à un autre.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions

    La date/heure actuelle est Jeu 27 Avr - 5:24