Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


poésies choisies pour vous

Partagez
avatar
provence
Gros besoin de se défouler

Féminin Nombre de messages : 671
Age : 76
Localisation : Montauban Tarn et Garonne .82000
Loisirs : lecture,musique,opéra,ballades en forêts,le net,les animaux
Date d'inscription : 22/05/2014

poésies choisies pour vous

Message par provence le Lun 25 Mai - 19:02






Il y a des mots qui brûlent mes rêves
Tant d'interdits sur mes lèvres
Que je n'avoue pas
J'ai tant de plaisirs qui se taisent
Tant de désirs qui se plaisent
A rester sans voix
J'ai devant moi la vie que je n'ose pas
Au fond de moi l'envie que je laisse la
J'entends chanter dans mes nuits
Les mots que l'on ne dit pas
Il y a des silences qui font mal
Quand les sentiments se voilent
Des non-dits qui la serrent
Malgré les regards qui condamnent
Mes idéaux portent mon âme
Vers les mots qui espèrent
J'ai devant moi la vie que je n'ose pas
J'entends chanter dans mes nuits
Les mots que l'on ne dit pas
Je sais rien n'est parfait
Je sais tous mes rendez-vous manqués
J'aurai la vie que je voulais
Oser chanter dans mes nuits...
Les mots que l'on ne dit pas
J'entends les mots..
Les mots que l'on ne dit pas
L'envie que l'on ne vit pas
La vie que l'on ose pas
Oser le mot
Les mots que l'on ne dit pas
L'envie que l'on ne vit pas
La vie que l'on ose pas..
La vie que l'on ose pas
Les mots que l'on ne dit pas..



les blessures qui ne se voient pas



Y'a des souffrances qui pèsent des tonnes
Et pour ne pas que tout espoir nous abandonne
On joue le rôle de celui pour qui tout va bien
Pourvu que les autres n'en sachent rien
On fait au mieux pour sauver la face
Pour que notre entourage ignore par où l'on passe
On rit, on danse, on fait les fous
Comme à Venise, mais quoi qu'on fasse
Mais quoi qu'on dise
Les blessures qui ne se voient pas
Nous font du mal bien plus que toutes les autres
On les enferment au fond de soi
Mais est-ce que toute une vie on les supporte ?
L’orgueil nous aide à tenir le coup
Apparemment on pourrait même faire des jaloux
C'est à nous même que l'on se joue
La comédie pour s'inventer qu'on est guéri
Les blessures qui ne se voient pas
Me font du mal bien plus que toutes les autres
On les enferment au fond de soi
Mais est-ce que toute une vie on les supporte ?
Et ces blessures la
Qui ne se voient pas
Y'a des souffrances qui pèsent des tonnes
Et pour ne pas que tout espoir nous abandonne
Il faut se dire que tôt ou tard on va guérir
Les blessures qui ne se voient pas
Parfois elles semblent avoir perdu nos traces
Et quand on ne s'y attend pas
Et sans que jamais les autres le sachent
Elles remontent à la surface
Et nous fusillent une fois encore
Les blessures qui ne se voient pas
Qui nous font mal
Bien plus que toutes les autres
Ces blessures là qui ne se voient pas













    La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 22:53