Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


" Actrices et Acteurs de Cinéma des Années 1950 à maintenant "

Partagez
avatar
Marialys
Râleur actif

Féminin Nombre de messages : 322
Age : 62
Date d'inscription : 09/08/2014

" Actrices et Acteurs de Cinéma des Années 1950 à maintenant "

Message par Marialys le Sam 4 Oct - 17:57

Le 4 Septembre 2014



                                       Bonsoir à Tous et Toutes



           " Aujourd'Hui "  Audrey Hepburn "


             


 
La petite Audrey (Edda en néerlandais) Katleen Ruston, qui naît ce 4 mai 1929 à Ixelles,
Belgique, est un gros bébé joufflu. Mais pourquoi la Belgique ?
Son père, Joseph Ruston, un anglo-irlandais divorcé, fait la connaissance de
 la mère d’Audrey, de 12 ans sa cadette, et l’épouse à Djakarta (1926) où il est
 conseiller financier à la banque d’Angleterre. Muté malgré lui, il s’installera en
 famille à Ixelles où il deviendra le directeur de l’agence bruxelloise de la même
 compagnie. Voilà l'explication !
Quant à sa maman, la Baronne Ella van Heemstra , issue d’une vieille famille de
 la noblesse hollandaise, elle a déjà deux garçons, Alexander (1921) et Jan (1925),
nés d’une première union. Ella sera une mère très (voire trop) présente dans
 la vie de sa fille.
Malheureusement, Joseph et Ella ne formeront pas un couple uni. Outre la différence
 d’éducation et de fortune, ils se disputeront continuellement.
 Ce climat conflictuel pèsera sur l’enfance de la petite fille.
Longtemps, elle culpabilisera, se persuadant qu’elle avait une part de responsabilité
dans la mésentente de ses parents.
Les choses se compliquent quand, à partir de 1931, Joseph déserte le foyer conjugal
 pour Londres où il s’intégre à un cercle pro-nazi. Il quitte définitivement les siens
 en 1935, sans un mot d'explication. "Mais je l’aimais toujours.
 De toute ma vie, je n’ai jamais aimé un homme autant que j’ai aimé mon père".
Le démantèlement de la cellule familiale va marquer la fillette, alors âgée de 6 ans.
A la place des scènes incessantes s’installe dès lors un silence absolu et pesant.
 Les deux grands frères, turbulents et solidaires, ne sont pas proches de leur petite sœur.
 Ils le seront davantage à l’âge adulte : Jan sera le parrain de son fils Sean et
 l’accompagnera dans sa dernière demeure.
A cette époque, Audrey est désespérément seule.
 Elle traverse une période de dépression enfantine et se goinfre de barres de
chocolat et de pâtisseries. Elle devient une petite “boulotte” !


Audrey a 18 ans. C’est maintenant une jolie jeune fille élégante, fine, patricienne.
Mais elle n’a pas vraiment confiance en elle. Pourtant un metteur en scène de cinéma,
 Charles Huguenot van der Linden, la fait tourner dans un petit film,
 «La Hollande en sept leçons» (1948), premiers pas timides vers le septième art.
A Londres, dotée d'une bourse, elle suit les cours de danse de Marie Rambert
 Période de vaches maigres et d'incertitudes pour la mère et la fille :
 Audrey est-elle faite pour être danseuse ? De son style passionné irradie trop
d’énergie pour qu’elle s’intègre dans un ensemble.
Une opportunité se présente : le chorégraphe Jerome Robbins conçoit quelques
tableaux dans la comédie musicale «High Button Shoes». Elle est choisie pour y participer.
Commence alors une merveilleuse période pour Audrey qui suscite un effet de séduction
 irrésistible. Elle est ravissante et enfin heureuse !
 


Lors d’une réception londonienne, en 1953 , Gregory Peck présente à sa jeune amie
 un séduisant comédien, Mel Ferrer, de onze ans son aîné. Cultivé, homme de théâtre,
 metteur en scène, il subjugue la belle invitée. Cependant le fringant jeune premier
 n’est pas non plus l’amoureux rêvé : il sort de trois mariages ratés, et est père de
 quatre enfants, déjà ! Véritable pygmalion quelque peu dévorant, il contrôlera tout :
 sa nourriture, ses réponses aux journalistes, ses choix professionnels.
Ils jouent ensemble la pièce de Jean Giraudoux," Ondine " Entièrement sous la coupe
de son amant, Audrey ne s’autorise plus aucune initiative, ce qui amène une grande
 tension pendant les répétitions.
Elle sera tout de même récompensée d’un Tony Award.
Epuisée, souffrant d’anorexie, l'actrice maigrit.
 Les médecins lui imposent un séjour réparateur en Suisse.
 Lors d'une rémission, elle épouse Mel Ferrer le 25 septembre 1954 à Burgenstock
 (Suisse). Très vite, elle est enceinte et tout lui paraît merveilleux.

 Bonheur de courte durée : le couple n’est déjà plus en harmonie.
 Mel se montre jaloux du succès de son épouse.
 Elle restera marquée à jamais par les visages d’enfants, si beaux, mais aussi par
 la pauvreté, les maladies …

 De nouveau enceinte, elle n'en continue pas moins à travailler, monte à cheval
et fait une chute qui aurait pu être très grave et la contraint à faire une pause.
Une deuxième fausse couche plonge la jeune actrice dans une très grave dépression.
 Heureusement la troisième grossesse ira jusqu’à son terme.
 .
Mel et Audrey seront restés mariés pendant 13 ans.
Chacun refera sa vie avec plus ou moins de bonheur sans jamais oublier le grand amour
 qu’ils auront éprouvé l’un pour l’autre.

http://cinéma.eklablog.com


 Nommée en 1988 collaboratrice officielle de l’UNICEF, elle devient une ambassadrice
 du coeur auprès des enfants en détresse  dans le monde entier.
 Elle participe au film «Un monde d’amour», en compagnie de nombreuses célébrités,
 pour recueillir des fonds.
En 1991, le président Jimmy Carter lui remet le "Child Survival Award" et, l’année
suivante, George Bush la décore de la "Presidential medal of Freedom".
Elle est en Somalie lorsque elle ressent les premiers signes inquiétants d’un mal
qu’elle ne sait nommer. Le diagnostic, sévère, tombe en 1992 : cancer du colon.
 Après une opération dans un hôpital de Los Angeles, elle choisit de regagner
 La Paisible avec ses deux fils et Robert pour se préparer à son grand voyage.
Courageuse, se sachant condamnée, après avoir passé Noël auprès des siens,
 elle disparaît le 20 janvier 1993, à seulement 63 ans.
Ses obsèques sont célébrées dans l’église de Tolochenaz, en présence de ses fils,
 de son fidèle compagnon, mais aussi de Mel Ferrer très ému, d’Andrea Dotti
, et de Hubert de Givenchy .





















http://vintageclassic.celebrites.eklablog.com  



                          Bonne Soirée à Tous et Toutes


                                         Marialys
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95458
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: " Actrices et Acteurs de Cinéma des Années 1950 à maintenant "

Message par Jean-pierre le Dim 5 Oct - 0:38

Merci pour le rappel, Marialys, j'avoue que je n'aurais pas mit un visage sur son nom.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
nicou
Râleur
Universel

Féminin Nombre de messages : 3612
Age : 70
Date d'inscription : 18/08/2013

Re: " Actrices et Acteurs de Cinéma des Années 1950 à maintenant "

Message par nicou le Dim 5 Oct - 8:06

Merci gentille Marialys...
avatar
Marialys
Râleur actif

Féminin Nombre de messages : 322
Age : 62
Date d'inscription : 09/08/2014

Re: " Actrices et Acteurs de Cinéma des Années 1950 à maintenant "

Message par Marialys le Dim 26 Oct - 9:29

Le 26 Octobre 2014


   
                        Bonjour à Toutes et Tous


         
" Aujourd'Hui " Monsieur FRED ASTAIRE "



Depuis les années 20, le grand danseur de claquettes et chanteur
Fred Astaire
est entré dans l’histoire de la danse et du spectacle aux Etats-Unis
et dans le monde.
Par ses prestations étincelantes dans les films musicaux, de revues
et de danses,
il a posé son empreinte à partir de 1933 sur le genre de la
comédie musicale
qui s’inspire toujours de ses duos parfaits avec notamment
Ginger Rogers, Rita Hayworth
ou Eleanor Powell... Fred Astaire, Frederick Austerlitz selon l’état civil,
est né le 10 mai 1899
à Omaha, dans l’Etat du Nebraska, de l’union d’un immigré autrichien

et d’une Américaine  .



Avec sa sœur Adele, Fred Astaire fréquente très tôt une école
de danse puis se produit
dans les théâtres de province du Nebraska. Ils sont encore enfants
lorsqu’ils arrivent
à New York pour compléter leur formation de danse. Ils suivent
les cours des professeurs
de danse et de danse classique Claude Alvienne et Ned Wayburn.

En 1917, Astaire et sa sœur se produisent pour la première fois
à New York
dans « Over the Top ». Pendant les années qui suivent, ils
travaillent ensemble
à Broadway, dans des spectacles comme « Lady Be Good » (1925),
« Smiles » (1930)
et « The Band Wagon » (1931). En 1923 ils connaissent le succès
dans une tournée
en Angleterre où ils apparaissent dans « For Goodness Sake ».


















En 1932, la sœur se retire du monde du spectacle en raison
de son mariage.
Astaire poursuit seul sa carrière et reporte un grand succès
la même année
avec « La Joyeuse Divorcée », qui attire l’attention d’Hollywood.
En 1933, il obtient son premier rôle principal au cinéma
dans « Carioca ».



Toujours en 1933, Astaire épouse Phyllis Baker avec qui
il aura trois enfants.
Elle trouvera la mort en 1954. Dans ses prochains films de
danse et de musique,
Astaire brille en premier lieu avec Ginger Rogers, avec qui il forme
le couple idéal
de la danse. Dans ses films ultérieurs, on a l’occasion de l’admirer
avec Eleanor Powell
et Rita Hayworth.






Astaire a tourné dans une quarantaine de films dans sa carrière.
Par son art de la danse, il a marqué le genre de la comédie musicale.
Il reçoit en 1949 un Oscar spécial pour sa contribution.
En 1959, dans le film « Le dernier rivage », Fred Astaire dévoile
ses talents d’acteur ;
il ne s’agit en effet pas d’un film musical, il se livre alors à un
exercice d’art dramatique.



A 61 ans, le danseur de génie se produit pour la première fois à
la télévision :
en 1960, « An Evening with Fred Astaire » marque le début de
sa future collaboration
avec ce média, pour laquelle il obtiendra neuf Emmy Awards.
Astaire joue également dans des films comme « La tour infernale »
en 1974. 1981
marque sa dernière apparition sur grand écran,

dans « Le fantôme de Milburn ».

L’artiste se fait également un nom en tant que producteur de
disques chez « Choreo Records ».
Il dirige également la « Fred Astaire Dance Studios Corporation »,
qui abrite de nombreux
studios de danse. Fred Astaire se remarie en 1980 avec Robyn Smith
avec qui il passera
ses dermières années.
Fred Astaire s’éteint le 22 juin 1987 à Los Angeles .






                              à Tous et Toutes



                                     Marialys
avatar
nicou
Râleur
Universel

Féminin Nombre de messages : 3612
Age : 70
Date d'inscription : 18/08/2013

Re: " Actrices et Acteurs de Cinéma des Années 1950 à maintenant "

Message par nicou le Dim 26 Oct - 18:44

Merci Marialys trés intéressant...
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95458
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: " Actrices et Acteurs de Cinéma des Années 1950 à maintenant "

Message par Jean-pierre le Dim 26 Oct - 23:01

Super on apprend plein de chose.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions

Contenu sponsorisé

Re: " Actrices et Acteurs de Cinéma des Années 1950 à maintenant "

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 13:45