Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


La République des (très) mal élevés

Partagez
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95632
Age : 58
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

La République des (très) mal élevés

Message par Jean-pierre le Sam 21 Juin - 11:57

Les cérémonies du soixante-dixième anniversaire du débarquement allié en Normandie ont donné lieu à de multiples réjouissances. Hommage fut rendu aux survivants de cette extraordinaire épopée, tandis qu'un accueil princier fut réservé à plus de vingt chefs d'État et têtes couronnés. La République sait recevoir, le protocole fut à la hauteur et quelques rencontres bilatérales ont pimenté les festivités.

Globalement, la France a tenu son rang, et François Hollande a su être tour à tour, et quand il le fallait, émouvant, sérieux, décontracté, chaleureux et diplomate. François Kersaudy, éminent historien spécialiste de la période, n'a pas manqué de débusquer quelques erreurs, bourdes et facilités commises tant par les médias que par la puissance politique. Ajoutons-en deux qui, sans être dramatiques, en disent long sur les personnages concernés.


Factotum



Samedi 7 juin, la reine d'Angleterre dévoile la plaque qui porte son nom et rebaptise le marché aux fleurs de Paris. Il pleut (un peu) et elle est accompagnée d'Anne Hidalgo, fraîchement élue à la mairie de Paris... Les photographes se déchaînent en voyant ces deux fleurs parmi les fleurs. On peine à croire ce que l'on voit ! Elizabeth II, 88 ans et souveraine depuis 62 ans, tient elle-même son parapluie, tandis qu'Anne Hidalgo, pas encore 55 ans et maire depuis un peu plus de deux mois, a besoin d'un factotum pour lui tenir le sien... N'y a-t-il pas là une ultime dérive de la République ? L'une des plus anciennes et traditionnelles monarchies du monde cache ses chambellans et ses serviteurs, tandis qu'un édile à peine installé semble enchanté de se promener bras ballants, tête nue et abrité par un officier de sécurité. Shocking !
Récidiviste

La veille, la République avait mis les petits plats dans les grands ! Deux cent quarante invités de marque avaient été conviés sous les ors du palais de l'Élysée à un dîner donné en l'honneur de la reine. Mais notre président a commis l'impair de s'asseoir avant son invitée.

REGARDEZ


Une récidive, car, en accueillant Sa Très Gracieuse Majesté jeudi 5 juin, il lui avait tendu la main. Or, le protocole veut qu'on ne touche pas Sa Majesté tant que ce n'est pas elle qui tend la main...
© AFP
Quelques instants plus tard, rebelote. François Hollande s'assoit en premier dans la voiture. Deux bévues qui ont été soulignées par le protocole anglais et qui en rappelle une autre... En janvier dernier, le chef de l'État en visite officielle au Vatican s'était assis avant le pape François. Les caméras de la Rai n'avaient pas manqué d'immortaliser cet instant, qui avait suscité l'ire de Gabriel Matzneff.

La persévérance est souvent une qualité, parfois un défaut...

Voir les photos: ICI

IL me semble qu'en leur temps les socialistes disaient que Nicolas Sarkozy faisait honte à la fonction de président et honte à la France.

Je ne sais pas ce qu'ils devraient dire lors de ces occasions mais c'est vrais qu'eux et tous les français devraient avoir honte de leur président actuel dont ne voit pas à quel moment il peut être bénéfique pour la France.

Ce ne sont que bévues, manque de courage, idioties que nous à fait flamby la teinture depuis qu'il est au pouvoir et il n'y a pas un compartiment de la vie sociale ou politique ou il ne soit en échec.


*********************************


    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 18:23