Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


Kim Jong nous menace d'un désastre nucléaire

Partagez
avatar
Corsica
Chef
râleur

Féminin Nombre de messages : 1030
Age : 71
Localisation : Corse
Loisirs : Muique, Internet, Bain de mer
Date d'inscription : 01/10/2013

Kim Jong nous menace d'un désastre nucléaire

Message par Corsica le Jeu 2 Jan - 20:13

Venant de ce fou on devrait se méfier il en est capable

copie/coller



Corée du Nord : Kim Jong-Un menace d'un désastre nucléaire pour 2014




En Corée du Nord, les voeux du Nouvel an n'ont pas toujours une tonalité bienveillante. Le numéro un nord-coréen Kim Jong-Un a agité mercredi, pour la nouvelle année, la menace d'un «désastre nucléaire» dans la péninsule coréenne si celle-ci devait connaître une nouvelle guerre. Une fois n'est pas coutume, le régime a par ailleurs mis en garde les Etats-Unis.




«Si la guerre éclate à nouveau (dans la péninsule), elle engendrera un désastre nucléaire massif et les Etats-Unis ne seront jamais indemnes», a déclaré Kim Jong-Un, dans un message diffusé par la télévision nationale à l'occasion du passage à la nouvelle année. «Nous sommes face à une situation dans laquelle un petit incident militaire accidentel peut conduire à une guerre totale», a-t-il averti.

Selon des analystes et des responsables militaires sud-coréens, le régime pourrait se livrer à des provocations militaires en début d'année pour resserrer les rangs autour de son chef. La Corée du Sud, rompue aux invectives et menaces nord-coréennes, a réagi par la voix de son ministre de la Défense, Kim Kwan-Jin, selon qui l'armée sud-coréenne «doit répondre sans pitié à toute provocation de l'ennemi».

Le numéro 2 du régime exécuté qualifié d'«ordure»

Le leader nord-coréen est également revenu sur l'exécution, en décembre, de son oncle, Jang Song-Thaek, autrefois un des responsables les plus influents du régime mais qu'il a qualifié d'«ordure». «Notre parti a pris l'an dernier des mesures décisives pour éliminer des éléments pourris en son sein», a justifié Kim en fustigeant des actes «antiparti, antirévolutionnaires». Cette «purge a grandement contribué à consolider l'unité du parti et de la révolution», a-t-il dit.

C'est la première fois que le numéro un nord-coréen critique publiquement son oncle, arrêté et exécuté en l'espace de quelques jours pour trahison et corruption. Jang Song-Thaek, 67 ans, lui avait servi de mentor lorsqu'il a pris la succession de son père Kim Jong-Il décédé en décembre 2011. L'exécution expresse de ce très haut responsable, fait politique le plus notable en Corée du Nord depuis l'arrivée au pouvoir de Kim Jong-Un, a entraîné une purge dans le cercle des proches de l'homme tombé en disgrâce.

La Corée du Nord, pays communiste dirigé d'une main de fer par la dynastie des Kim depuis 60 ans, est coutumière de déclarations guerrières mais l'éviction de Jang Song-Thaek et de sa garde rapprochée inquiète les Etats-Unis et la Corée du Sud. Selon des analystes, elle pourrait être le signe de dissensions au sein de l'élite au pouvoir. Pour d'autres, elle souligne la prise de contrôle total de la part du jeune Kim Jong-Un, âgé d'une trentaine d'années.


Pyongyang veut poursuivre son programme nucléaire coûte que coûte
La péninsule coréenne a connu un apaisement relatif ces derniers mois après une année très tendue après le tir d'une fusée, assimilé par les Occidentaux à un tir d'essai de missile balistique, et un essai nucléaire qui ont valu à Pyongyang de nouvelles sanctions au Conseil de sécurité de l'ONU. Mais Kim Jong-Un a de nouveau musclé son discours et semble vouloir poursuivre coûte que coûte le programme nucléaire dont Washington et Séoul estiment qu'il vise à doter le pays de l'arme atomique. L'observation par satellite suggère que la Corée du Nord redouble d'efforts pour réactiver son principal complexe nucléaire.
Pyongyang détient actuellement suffisamment de matériaux fissiles --du plutonium notamment-- pour fabriquer entre six et dix bombes nucléaires, estiment les experts sur ce pays, un des plus fermés et des plus secrets au monde.
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95376
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: Kim Jong nous menace d'un désastre nucléaire

Message par Jean-pierre le Jeu 2 Jan - 21:04

Raison de plus pour que les autres cinglés en Iran n'aient pas la bombe nucléaire.

Je ne sais pas si il faut prendre plus en compte ces menaces que les précédentes mais dans tous les cas de figure tant qu'il y aura la dictature communiste dans ce pays-là le monde ne sera pas en sécurité et des accidents nucléaires seront toujours possible.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions

    La date/heure actuelle est Ven 23 Juin - 15:56