Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


Classement Pisa : la France dégradée mais pas condamnée

Partagez
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95538
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Classement Pisa : la France dégradée mais pas condamnée

Message par Jean-pierre le Mer 4 Déc - 21:39

C’est un conseil de classe planétaire. Tous les trois ans, l’OCDE publie son "enquête Pisa" qui classe les systèmes éducatifs de 65 pays, après avoir fait passer des tests à 510.000 élèves de 15 ans. Hong-Kong, Macao et le Vietnam y ont fait une entrée fracassante, à la troisième, sixième et dix-septième place dans la matière évaluée à fond cette année, les mathématiques. La France, élève moyen, est reléguée au vingt-cinquième rang.

"Se focaliser sur le classement est ridicule au vu de la marge d’erreur, s’agace Catherine Moisan, grande prêtresse des évaluations au ministère de l’Education nationale. Ce qui est intéressant, c’est le détail de l’étude." Problème, là aussi, les résultats de la France ne sont pas brillants.

Les enfants d’immigrés sont touchés de plein fouet

Le score des jeunes Français en maths a plongé de 16 points en neuf ans, et de 23 points pour les 10% d’élèves les moins bons. En lecture, si la note globale a retrouvé son niveau de 2000, le groupe des élèves les plus en difficulté continue de grossir. "Le plus alarmant, c’est cette incapacité de la France à endiguer l’augmentation du nombre d’élèves faibles", souligne le sociologue François Dubet. Car l’école de Jules Ferry est devenue l’une des plus inégalitaires des pays riches.

"Un jeune issu d’un milieu défavorisé a clairement moins de chances de réussir qu’en 2003", assène Eric Charbonnier, analyste à l’OCDE. Les enfants d’immigrés sont touchés de plein fouet: ils représentent 43% des élèves en difficulté, contre 16% en Australie et au Canada.

Le millésime Pisa 2013 provoquera-t-il un choc salvateur? "Les médias et l’opinion doivent se saisir de ces résultats", souffle un haut fonctionnaire de la rue de Grenelle. Le débat dépasse d’ailleurs les salles de classes, puisque, comme le relève l’économiste Patrick Artus, les pays qui ont les meilleurs résultats à Pisa sont ceux qui connaissent le chômage des jeunes le plus bas. De là à dire qu’il faut inverser la courbe Pisa...
challanges.fr

Il y en a qui sont surpris Question Moi pas, j'ai toujours dit que la politique d'intégration avait échoué en France et nous en avons la preuve car il ne faut pas se leurrer, c'est à cause de l'immigration que le classement de la France descend à chaque étude et que nous ne sommes pas prêt de renouer avec l'élite mondiale dans le domaine.

Si il fallait une preuve de plus que l'immigration non contrôlée et clandestine était un boulet pour la France nous l'avons avec ce classement.

Il faut également préciser que les enseignants sont plus nombreux que dans tous les autres pays de l'OCDE pour de moins en moins de résultat et se pose la question de savoir jusqu'à quand nous allons avoir des enseignants qui sont plus prompte à descendre dans les rues pour défendre leurs intérêts qu'à faire une enseignement de qualité.


*********************************


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 17:08