Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


Une retraitée de 58 ans, agressée à son domicile à Fontenay-sous-Bois fin octobre, a tenté de mettre fin à ses jours après avoir appris que ses trois agresseurs avaient été remis en liberté.

Partagez
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95376
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Une retraitée de 58 ans, agressée à son domicile à Fontenay-sous-Bois fin octobre, a tenté de mettre fin à ses jours après avoir appris que ses trois agresseurs avaient été remis en liberté.

Message par Jean-pierre le Mer 4 Déc - 21:30

Une femme violemment agressée à son domicile de Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne, fin octobre a tenté de se suicider après avoir appris que ses agresseurs avaient été remis en liberté. Selon Le Parisien (article payant), qui rapporte l'information, la victime, une retraitée de 58 ans, a tenté de mettre fin à ses jours dans la nuit de lundi à mardi, traumatisée par le retour dans son quartier de ceux qui l'avaient attaquée quelques jours plus tôt.

Les premiers faits remontent au 31 octobre dernier. Ce jour-là, trois personnes pénètrent de force dans son domicile. Ils la frappent et la jettent au sol, avant de lui dérober des bijoux sous la menace d'un couteau. Ils parviennent à prendre la fuite mais sont interpellés quelques jours plus tard grâce à des traces ADN laissées sur les lieux. Les trois agresseurs présumés, deux mineurs et un majeur, sont placés en garde à vue et mis en examen le 16 novembre pour séquestration, vol avec arme et violences aggravées. Des faits passibles de dix ans de prison.

La mairie a fait une proposition de relogement

Le parquet de Créteil, qui ouvre alors une information judiciaire, requiert leur placement en détention. Mais contre l'avis du parquet, le juge des libertés ordonne qu'ils soient placés sous contrôle judiciaire. Ils ne sont donc pas écroués mais remis en liberté. Leur contrôle judiciaire stipule toutefois qu'ils ne peuvent pas entrer en contact avec la victime. Deux d'entre eux ont également l'interdiction de se rendre dans le Val-de-Marne, sauf pour leur scolarité. Le troisième, qui habite Fontenay, a l'interdiction de se rendre dans le quartier de la Redoute, où se sont déroulés les faits.

Ainsi, selon la fille de la victime, citée dans le Parisien, deux des agresseurs présumés ont été vus à Fontenay depuis l'agression. "L'un d'eux est même avec moi aux leçons de code à l'auto-école à deux pas de là", a-t-elle affirmé au journal. "Savoir que ses agresseurs sont de retour dans la ville lui est insupportable", a-t-elle ajouté au sujet de sa mère. Le Parquet a indiqué son intention de faire appel. Le dossier doit passer devant la chambre de l'instruction mardi 10 décembre. La mairie de Fontenay-sous-Bois, qui a reçu la fille de la victime mardi après-midi, a indiqué avoir fait une proposition de relogement à la victime.
lci.tf1.fr

Reloger la victime Exclamation Exclamation Exclamation  mAis quand donc c'est ahuris comprendront que ce n'est pas être reloger ou être mit derrière des grillages que les honnêtes gens veulent.

Ils veulent de la sécurité chez eux dans leur maison, dans leur rue sur leur lieu de loisir, de détente ou de travail, ils veulent que la racaille soit sous les barreaux, ils veulent que la racaille soit éloigné d'eux après une agression.

On croit rêver quand on lit ça, ce serait à la victime de partir de déloger de s'en aller et la racaille pourrait en toute impunité être tranquille pour agresser d'autres personnes.

En dehors du fait que je ne comprends pas pourquoi cette racaille de bas étage, car il ne faut pas être un homme pour s'attaquer à une femme seule, est libéré alors que ce n'est pas une petite agression mais bien une agression à main armée, j'aimerai qu'on me dise pourquoi cette racaille n'a pas été banni de la région complètement, ils ne devraient même plus avoir le droit de circuler en île-de-France.

Rappelez-moi qui est la ministre de la justice Question Ah oui Taubira, et bien grâce à toi Taubira une dame de 58 ans à faillis se suicider, à cause de tes lois scélérates et de ton idéologie de bobo de gauche cette pauvre femme qui à certainement travaillé dur toute sa vie va avoir toute sa retraite gâchée car une tentative de suicide ça laisse des traces et comme le crime qui à été commis contre elle ne sera jamais puni elle sait désormais qu'elle vit dans un pays ou la sécurité des personnes honnêtes n'est qu'un mot et non pas une réalité et que la racaille et mieux considérée que des gens qui ont travaillé et payé des impôts toute leur vie.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
Corsica
Chef
râleur

Féminin Nombre de messages : 1030
Age : 71
Localisation : Corse
Loisirs : Muique, Internet, Bain de mer
Date d'inscription : 01/10/2013

Re: Une retraitée de 58 ans, agressée à son domicile à Fontenay-sous-Bois fin octobre, a tenté de mettre fin à ses jours après avoir appris que ses trois agresseurs avaient été remis en liberté.

Message par Corsica le Jeu 5 Déc - 8:30

Ce sont encore et toujours les victimes qui doivent fuir, de plus un de ses agresseur habite dans son immeuble, elle le croise régulièrement,
lamentable, je pense qu'il faudra s'armer et faire justice soi-même puisqu'en France la justice n'existe plus
Il leur faudra combien de temps à ce gouvernement de pieds nickelés pour s’apercevoir que Madame Taubira est folle
La victime n'a pas un bon avocat j'en connaissais qui ne sont plus de ce monde malheureusement qui n'auraient pas hésité à porter plainte contre la ministre
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95376
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: Une retraitée de 58 ans, agressée à son domicile à Fontenay-sous-Bois fin octobre, a tenté de mettre fin à ses jours après avoir appris que ses trois agresseurs avaient été remis en liberté.

Message par Jean-pierre le Jeu 5 Déc - 18:34

En effet il faudrait qu'il y ait de bons avocats ou un collectif de victime qui portent plainte contre Taubira pour incitation à la délinquance et complicité d'agression pour le moins.

Franchement je milite pour la liberté de se défendre et le droit d'avoir des armes de poings sur soi comme aux Etats-Unis ou ils ont toute liberté de se défendre si ils sont agressés.

Heureusement l'incapable en place aux USA n'a pas réussi à faire passer ses lois contre les armes dans ce pays et c'est tant mieux.

Nous ferions bien de prendre exemple sur eux en la matière.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions
avatar
Michel
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 24218
Age : 63
Localisation : Maubeuge
Loisirs : Les vacances , lecture , photos . Internet .
Date d'inscription : 19/04/2008

Re: Une retraitée de 58 ans, agressée à son domicile à Fontenay-sous-Bois fin octobre, a tenté de mettre fin à ses jours après avoir appris que ses trois agresseurs avaient été remis en liberté.

Message par Michel le Jeu 5 Déc - 18:57

Il y en à beaucoup plus que l'on peut le croire qui sont armés ....
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95376
Age : 57
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Re: Une retraitée de 58 ans, agressée à son domicile à Fontenay-sous-Bois fin octobre, a tenté de mettre fin à ses jours après avoir appris que ses trois agresseurs avaient été remis en liberté.

Message par Jean-pierre le Jeu 5 Déc - 19:03

Je me doute, avec le net il est facile de faire venir des armes de défense en toute impunité, sinon il suffit juste de demander à nos amis routiers de l'Est, Croatie, Serbie, Bosnie de nous ramener quelques kalachnikov et le tour est joué.

Je ne sais pas combien ça se vend de nos jour mais fut une époque on pouvait avoir une Kalachnikov et deux chargeurs pour 100 €

Avouez que ce n'est pas tellement cher pour l'arme que c'est.


*********************************

Défouloir

Photos-Camions

Contenu sponsorisé

Re: Une retraitée de 58 ans, agressée à son domicile à Fontenay-sous-Bois fin octobre, a tenté de mettre fin à ses jours après avoir appris que ses trois agresseurs avaient été remis en liberté.

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 23 Juin - 15:51