Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


Sarkozy à Marseille : «Aidez-moi à réussir pour la France !»

Partagez
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95632
Age : 58
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Sarkozy à Marseille : «Aidez-moi à réussir pour la France !»

Message par Jean-pierre le Dim 19 Fév - 21:51

Quatre jours après avoir confirmé sa candidature à sa réélection, et au lendemain de l'inauguration de son QG parisien, Nicolas Sarkozy a tenu ce dimanche, devant plus de 10 000 partisans survoltés, son premier grand meeting de campagne au parc Chanot à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Des mots identiques à ceux prononcés au Bourget (Seine-Saint-Denis) le mois dernier par François Hollande, contre qui le président-candidat n'a pas ménagé ses attaques.

Tout en assurant souhaiter «un débat d'une certaine tenue», Nicolas Sarkozy a longuement opposé sa politique, expression de son «amour de la France», aux propositions de son rival socialiste, accusé de ne pas l'aimer. Reprenant le ton très offensif inauguré jeudi lors de sa première sortie à Annecy (Haute-Savoie), il a dénoncé pendant près d'une heure la «faiblesse», les «mensonges» et le manque de «courage» du candidat du Parti socialiste. François Hollande a balayé ses attaques en estimant que la violence dont faisait preuve Nicolas Sarkozy à son égard était un «signe de faiblesse».

Sarkozy propose d'introduire une dose de proportionnelle

A l'inverse, lors de son intervention à Marseille, Nicolas Sarkozy a insisté sur son bilan «courageux» face aux crises qui ont marqué son mandat. «La France a résisté (...) nous avons réussi à éviter la catastrophe», a-t-il répété à plusieurs reprises. S'il a reconnu que leurs effets avaient été «masqués par les dégâts de la crise», le président a également assuré que ses nombreuses réformes avaient permis à la France de «renouer avec ses valeurs», énumérant «travail», «effort», «courage», «intelligence», «responsabilité et autorité». «Aidez-moi à réussir pour la France !», a-t-il lancé en guise de conclusion.

Lors de son allocution, le candidat est également revenu sur sa volonté d'imposer, en cas de victoire, un référendum sur l'indemnisation et la formation des chômeurs et la lutte contre l'immigration illégale. Au nom du respect du «peuple», il s'est aussi prononcé pour ajouter «à la marge» d'une dose de proportionnelle pour les législatives, jugeant que le mode de scrutin actuel, majoritaire à deux tours, tenait «à l'écart (...) de grands courants de notre vie politique», allusion au Front national. «Un nouveau leurre» selon François Bayrou. De son côté, Marine Le Pen, qui participait à la convention présidentielle du FN à Lille, n'a pas manqué de réagir à cette proposition... en chanson !


leparisien.fr

Et il a raison, il a réussi à réformer le pays tout en limitant la casse face à la crise mondiale qui à empoisonné tout son mandat.

Bien sur pour moi il n'a pas été assez loin ni assez libéral dans ces réformes et bien sur je reste opposé à l'introduction de la proportionnelle dans les élections mais il faut savoir saluer l'homme qui a eu le courage de faire bien des choses dans son quinquennat et des choses courageuses nécessaire pour le pays.

Il ne faut pas oublier que nous aurions pu avoir une Royale comme président avec toutes les catastrophes que ça impliquait et qui nous n'avons, en gros, que des arrivistes en face en la personne de Bayrou et de Hollande qui veulent le pouvoir pour le pouvoir mais qui ne proposent rien et n'ont aucun projets viables.


*********************************


    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 18:23