Défouloir

Pour les nouveaux inscrits et les invités                  Adresse couriel                 Le site du défouloir                Les photos du Défouloir                


Big Brother dans nos rues ?

Partagez
avatar
Jean-pierre
Se défoule à fond

Masculin Nombre de messages : 95632
Age : 58
Localisation : 50.491371N 5.856528E
Loisirs : Internet
Date d'inscription : 05/03/2005

Big Brother dans nos rues ?

Message par Jean-pierre le Dim 27 Nov - 9:10

Google Street View Belgique, lancé hier, déshabille nos rues. Quid de la vie privée ?
BRUXELLES Après le lancement de la mouture belge de YouTube, l’appétit de Google en Belgique n’était pas rassasié : depuis hier, Street View a planté ses repères en Belgique. Un lever de rideau qui aurait dû avoir lieu plus tôt, si ce n’est que la firme de Redmond, lors de la capture des images de nos rues, avait aussi “inopinément” collationné des adresses e-mail et mots de passe de privés. Une amende de 150.000 euros et un mea culpa oreilles baissées plus tard, voici donc le service.

Concrètement, il s’agit d’une extension gratuite, intégrée à Google Maps, qui permet de se balader virtuellement dans l’immense majorité des rues du pays. Lieu de travail, domicile, voitures, monuments et surtout situations cocasses, le nouveau webjoujou est omnipotent.

Sorti de terre dès 2007, Street View fait de la Belgique le 31e pays cartographié du cœur de ses artères. Ce sont les fameuses Google Cars (et Trikes), qui sillonnent le pays depuis 2009, qui ont permis, via la caméra 360° embarquée sur le toit, de saisir les images fixes.

techniquement toujours aussi impressionnant, Street View, c’est un vrai plus pour certains commerces ou l’internaute bucolique qui a du temps à tuer. Sauf que, cette radiographie ultrarapprochée, tout le monde ne s’en réjouit pas : Google a saisi des fragments de vie que certains citoyens ne désirent pas mettre à disposition de tous en trois clics. Allées, garages, serrures (le zoom est efficace), fenêtres, passage là où on aurait aimé ne pas être vu,… Des cas d’infidélité, en Angleterre notamment, ont été révélés via le service !

La vie privée des Belges a-t-elle réellement pris un uppercut dans les molaires hier ? Google s’en défend, arguant que “Street View n’affiche que des images déjà visibles depuis la voie publique et utilise une technologie sophistiquée pour flouter les visages et les plaques d’immatriculation.” C’est exact, mais Google n’a pas eu le choix : si, aux États-Unis, le floutage de visage n’est pas imposé, au sein de l’Union européenne Google a été obligé de mettre en place, à la demande du Contrôleur européen de la protection des données (CEPD), un dispositif de floutage automatique des visages et des plaques d’immatriculation. Il faut lui reconnaître une réelle efficacité, mais, comme tout système informatique, il est faillible. Ainsi, certains visages et plaques passent entre les mailles du filet…

Reste alors un ultime recours, manuel et volontaire : cliquez sur le lien hypertexte “Signaler un problème” – en bas à gauche de la fenêtre Google Maps –, spécifiez brièvement sa nature et envoyez la plainte à Google. Cela devrait garantir, si vous vous sentez lésé, un rayage de la carte. On écrit devrait : demandée à 14 h 19, notre requête restait sans réponse, hier, à 22 h...

dhnet.be

Il ne faudra plus faire de galipette dans les rues ou alors il faudra faire attention qu'il n'y ai pas la voiture caméra dans le secteur. Smile

Ça peut être pratique quand on cherche quelque chose mais c'est vrais que si on peut zoomer sur des serrures ou des point de sécurité d'une habitation ça peut poser problème quand même et il est clair que dans ces cas la le site ce doit de supprimer ou de flouter les images en question.


*********************************


    La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 18:21